Prix réduit ! Panadol Comp 20 X500 Mg Expand

Panadol Comp 20 X500 Mg

GLAXOSMITHKLINE CONS. HEALTHCARE

0056481

Nouveau

Indications thérapeutiques:

Plus de détails

3,15€

TTC

3,50€ TTC

-10%

Panadol Comp 20X500mg

.

Indications thérapeutiques:

Traitement symptomatique de la fièvre et de la douleur.

Composition qualitative et quantitative:


Panadol 500 mg comprimés.

Paracétamol 500 mg. Pour les excipients cfr. "Liste des excipients".
Panadol 1 g comprimés.

Paracétamol 1 g. Pour les excipients cfr. "Liste des excipients".

Formes pharmaceutiques:


Panadol 500 mg comprimés:
comprimés.
Panadol 1 g comprimés:
comprimés.

Posologie et mode d'administration:


Panadol 500 mg comprimés.
Adultes
: 1 à 2 comprimés jusqu'à 3 fois par jour.
Enfants de 12 ans et plus
: 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour.
Enfants de 6 à 12 ans
: 1/2 à 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour.
Panadol 1 g comprimés.
Adultes
: 1/2 à 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour.
Enfants de 12 ans et plus
: 1/2 comprimé jusqu'à 3 fois par jour.
Pour les enfants, la dose usuelle est 30 à 40 mg/kg par 24 heures. Les doses maximales sont 15 mg/kg en 1 prise et 60 mg/kg par 24 heures.
L'intervalle séparant deux prises devrait être de 4 heures au moins.
La durée du traitement doit être aussi brève que possible et ne doit pas excéder la période pendant laquelle les symptômes sont présents.
Chez les patients dont la fonction hépatique est altérée, la dose sera moins élevée.
Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les personnes âgées.

Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.

Contre-indications:


Hypersensibilité au paracétamol, la phénacétine ou à un des excipients.
Insuffisance hépatique grave.
Insuffisance rénale.
L'adminstration répétée de paracétamol est contre-indiquée chez les patients atteints d'anémie, de maladie cardiaque, pulmonaire.

Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi:


Le risque d'hépatotoxicité peut être accru chez les patients utilisant des inducteurs enzymatiques tels que les barbituriques et les anticonvulsivants.
La consommation excessive d'alcool doit être évitée pendant le traitement au Panadol afin de réduire le risque d'une éventuelle hépatotoxicité.
La prudence s'impose chez les patients atteints d'insuffisance hépatique.
Chez les sujets âgés, des tests hépatiques et rénaux doivent être effectués afin de déceler précocement une éventuelle insuffisance hépatique ou rénale.
La durée du traitement sera aussi brève que possible et limitée à la période symptomatique. Le rôle du paracétamol n'a pas été totalement exclu dans le développement de certaines néphropathies aux analgésiques.

Grossesse et allaitement:


Le paracétamol traverse le placenta et est excrété dans le lait maternel. Par prudence, il est conseillé de ne pas utiliser Panadol pendant le premier trimestre de la grossesse. Dans très rares cas, il a été fait mention d'une réaction allergique du nourrisson au paracétamol délivré via le lait maternel.

Effets indésirables:


Plaquettes, saignements et troubles de la coagulation.

De rares troubles tels que thrombopénie, leucopénie et anémie hémolytique ont été rapportés.
Troubles de la peau et annexes.

De rares réactions cutanées telles que; eryhème, urticaire, oedème de Quincke et autres signes d'anaphylaxie, ont éte rapportées.
Troubles du foie.

Des signes biologiques d'hépatotoxicité se manifestant par une augmentation des transaminases ont été signalés après un traitement à fortes doses. Cette hépatotoxicité est potentialisée par l'alcool et les inducteurs microsomiaux hépatiques (voir "Interactions").
En cas d'apparition de tels phénomènes, il y a lieu d'interrompre le traitement.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines:


Le paracétamol n'a aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Surdosage:


Chez l'adulte, une dose unique de 8 à 10 g peut induire une nécrose hépatique.Chez les enfants, la dose toxique est de 120 mg/kg. La dose toxique est plus basse chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique et dans l'éthylisme chronique.
Les symptômes (pâleur, nausées, vomissements) se manifestent habituellement dans les premières 12 à 24 heures, pourtant l'insuffisance hépatique n'intervient que 3 jours après le surdosage. L'hospitalisation est obligatoire, même en cas d'intoxication présumée. Le Centre Antipoison peut être contacté au 070/245.245.

Traitement.

Si un patient a pris une dose excessive de paracétamol, par voie orale, l'estomac doit être vidé aussi rapidement que possible par un lavage gastrique ou par l'induction de vomissements. Un surdosage par voie rectale est peu probable.
On peut entamer le traitement par l'administration de charbon actif. Toutefois, la mesure thérapeutique principale consiste en l'administration intraveineuse de N-acétylcystéine, à raison de 150 mg/kg en 30 à 60 minutes, puis 50 mg/kg en 4 heures, ensuite 100 mg/kg en 16 heures. Le volume de glucose à 5 % utilisé comme liquide de perfusion sera determiné en fonction de l'âge et du poids du patient.
En cas d'intoxication particulièrement grave, l'administration de N-acétylcystéine peut être poursuivie jusqu'à la 48ème heure.

Liste des excipients:


Panadol 500 mg comprimés.
Noyeau du comprimé
: Amidon de maïs liquide — Amidon de maïs — Talc — Acide stéarique — Povidone — Sorbate de potassium.
Enrobage du comprimé
: Hypromellose — Triacetine.
Panadol 1 g comprimés.
Noyeau du comprimé
: Amidon de maïs liquide — Amidon de maïs — Talc — Acide stéarique — Povidone — Sorbate de potassium.
Enrobage du comprimé
: Hypromellose — Triacetine.

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions:


L'administration de charbon actif diminue l'absorption du paracétamol en cas de surdosage.
Les inducteurs d'enzymes hépatiques (comme les barbituriques, la diphantoïne) et l'alcool peuvent augmenter l'hépatotoxicité du paracétamol.
La demi-vie du chloramphénicol peut être prolongée de 2 à 3 heures jusqu'à 18 à 24 heures en cas d'administration concomitante de paracétamol.
Le paracétamol peut perturber l'effet de la warfarine.
La faible liaison du paracétamol aux protéines plasmatiques permet son association avec les anticoagulants.Toutefois, la prise de paracétamol pendant plusieurs jours peut accroître le risque de saignement. Dans ce cas, le contrôle régulier de l'International Normalised Ratio (INR) est recommandé.
Vu le risque d'une diminution des taux de leucocytes (leucopénia) lors de l'administration concomitante de paracétamol et d'AZT (zidovudine), leur administration simultanée se fera uniquement sous avis médical.
L'absorption du paracétamol peut augmenter s'il est associé au métoclopramide, et diminuer s'il est associé à la cholestyramine.
L'administration concomittante de diflunisal augmente le taux sérique de paracétamol. Des taux sériques élevés de paracétamol ont été associés avec de l'hépatotoxicité.

Incompatibilités:


Sans objet.

 

Form de livraison Comprimés
Type de produit Médicaments
Marques Gsk
Adultes

- 1 à 2 comprimés jusqu'à 3 fois par jour
- Min. 4 h. entre 2 prises

Enfants à partir de 12 ans

- 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour
- Min. 4 h. entre 2 prises

Enfants de 6 à 12 ans

- 1/2 à 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour

Panadol Comp 20x500mg

C'est un médicament

Ceci est un médicament disponible sans ordonnance. Ne l’utilisez pas longtemps sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez du conseil à votre médecin ou pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.

'

  • Fagg

Fabricants

PayPal