Terra Cortril Ung. Derm. 15 G Expand

Terra Cortril Ung. Derm. 15 G

PFIZER SA

0086280

Nouveau

INDICATIONS

Plus de détails

Terra-Cortril Ung. Derm. 15 G

.

INDICATIONS

- Infections cutanées avec une réaction inflammatoire importante, y compris
les infections superficielles à bacilles pyogènes: surinfections de
brûlures et de plaies (sous surveillance étroite).
- Formes infectées de dermatite atopique, y compris l'eczéma d'origine
allergique, la neurodermite disséminée et circonscrite, le prurit avec
lichénification, la dermatite eczématiforme, l'eczéma d'origine
alimentaire et l'eczéma infantile.
- Dermatite de contact due aux plantes, aux drogues, aux cosmétiques, aux
vêtements et à des substances diverses, s'il y a surinfection.


POSOLOGIE ET MODE D'EMPLOI

Après nettoyage soigneux de la région cutanée à traiter, on appliquera doucement une petite quantité de TERRA-CORTRIL deux fois par jour. En cas d'infection avérée, l'onguent peut être appliqué en utilisant en outre de la gaze stérile pour protéger la région cutanée traitée. Il est recommandé de ne pas interrompre précocement le traitement dès qu'un début de réponse thérapeutique a été obtenu.

En fonction de l'évolution, il convient d'envisager de poursuivre le traitement local soit par de l'oxytétracycline, soit par de l'hydrocortisone.

Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.

CONTRE‑INDICATIONS

1. Herpès simplex aigu, vaccine et varicelle.
2. Tuberculose cutanée.
3. Mycose cutanée.
4. Infections bactériennes purulentes primaires.
5. Acné vulgaire, acné rosacée.
6. Application sur une peau atrophique, sur des plaies ou ulcères.
7. Hypersensibilité à l'un des constituants de l'onguent.


PRECAUTIONS PARTICULIERES

En cas d'irritation, les applications seront arrêtées et un traitement symptomatique adéquat sera instauré.

L'emploi de l'oxytétracycline, comme d'autres antibiotiques, peut donner lieu à une prolifération d'organismes résistants, notamment des Monilia et des staphylocoques. Il est important de suivre le patient à ce sujet. Toute surinfection éventuelle par mycoses ou germes résistants sera traitée par les mesures adéquates. Si une réponse favorable au traitement ne survient pas rapidement, l'administration locale du corticostéroïde sera suspendue jusqu'à ce que l'infection ait été parfaitement jugulée.

Si des surfaces cutanées importantes sont traitées ou si l'on a recours à la technique des pansements occlusifs, une absorption systémique accrue d'hydrocortisone est à prévoir et des mesures adéquates sont à prendre, en particulier chez l'enfant et le nouveau-né.

L'application du médicament sur une peau lésée constitue un facteur favorisant une résorption accrue des constituants.

L'utilisation de corticostéroïdes peut entraîner un retard de cicatrisation. A l'arrêt du traitement par des corticostéroïdes, un effet rebond peut se présenter. L'utilisation locale d'une association d'un antibiotique et d'un corticostéroïde peut modifier l'aspect clinique de l'affection traitée et rendre difficile un diagnostic précis.

Le TERRA-CORTRIL Onguent dermique n’est pas destiné à l'usage ophtalmique.

Utilisation chez les enfants

L'administration systémique de tétracyclines pendant la formation de la dentition (deuxième moitié de la grossesse, petite enfance et enfance jusqu'à l'âge de 8 ans) peut entraîner une dyschromie dentaire définitive et un retard dans le développement du squelette. On a signalé également des cas d'hypoplasie de l'émail. Bien que ces effets soient improbables, étant donné les faibles doses utilisées, après administration locale de tétracyclines, on prendra en compte la possibilité de voir ces effets se manifester.

Si des surfaces cutanées importantes sont traitées ou si l'on a recours à la technique des pansements occlusifs, une absorption systémique accrue d'hydrocortisone est à prévoir et des mesures adéquates sont à prendre, en particulier chez l'enfant et le nouveau-né.


GROSSESSE ET LACTATION

Bien que l'utilisation locale de corticostéroïdes n'ait pas fait l'objet de rapports d'effets nocifs sur la grossesse, la sécurité d'emploi de leur utilisation chez la femme enceinte n'a pas été établie de façon formelle. Chez l'animal de laboratoire une augmentation de la fréquence des malformations foetales a été constatée à l'occasion de l'administration locale de corticostéroïdes à des femelles gravides, et cela même à des dosages peu élevés dans certains cas. Pour cette raison, des produits de cette classe ne devraient pas être utilisés largement chez la femme enceinte, ni en quantités importantes, ni pendant des périodes prolongées.

A ce jour, il n'existe aucune étude contrôlée portant sur l'utilisation externe de tétracyclines chez les femmes enceintes. L'utilisation systémique de tétracyclines chez les femmes enceintes a induit un retard du développement du squelette et de l'ossification du foetus. En cas de grossesse, les médicaments de cette classe ne devraient être utilisés que si les bénéfices possibles sont plus importants que les risques potentiels.

Lactation

On ignore si les corticostéroïdes d'usage local sont excrétés dans le lait maternel. On sait qu'ils sont effectivement excrétés dans le lait maternel après administration systémique; ils peuvent provoquer des effets indésirables tels qu'un retard de croissance chez le nourrisson. On ignore si les tétracyclines à usage externe sont distribuées dans le lait maternel. On sait qu'elles se distribuent effectivement dans le lait après administration systémique. Etant donné les possibilités de réactions indésirables chez les bébés allaités, il faudra décider soit de cesser l'allaitement soit de ne plus administrer le médicament, en tenant compte de l'importance du médicament pour la mère.



CONDUITE D'UN VEHICULE ET UTILISATION DE MACHINES

Les préparations d'oxytétracycline et d'hydrocortisone à usage local n'ont théoriquement aucune influence sur l'aptitude à conduire un véhicule ou à utiliser une machine.


Effets indésirables:

Infection secondaire: l'apparition d'une infection secondaire d'origine bactérienne ou mycotique a été signalée après emploi d'associations contenant des corticostéroïdes et antibiotiques.
Les effets secondaires locaux suivants ont été signalés à l'occasion de l'application locale de corticostéroïdes: brûlures, démangeaisons, irritation, sécheresse, folliculite, photosensibilité, hypertrichose, éruptions acnéiformes, hypopigmentation, dermatite péribuccale, dermatose allergique de contact, macération cutanée, infection secondaire, atrophie cutanée, vergetures, miliaire (éruption vésiculeuse). Lorsque de tels effets secondaires surviennent, le traitement par le TERRA-CORTRIL Onguent dermique doit être arrêté.
Par suite d'une résorption partielle, des effets systémiques sont possibles.


SURDOSAGE

Aucun antidote spécifique n'existe. En cas de surdosage, on cessera le traitement, les symptômes seront traités et l'on instaurera un traitement d'appoint.

 

Form de livraison Pommade
Type de produit Médicaments
Marques Pfizer
- Deux fois par jour
- Selon l'évolution, poursuivre éventuellement le traitement local soit par de l'oxytétracycline, soit par de l'hydrocortisone

Mode d'administration

- Appliquer doucement une petite quantité d'onguent aprés nettoyage soigneux de la région cutanée à traiter
- En cas d'infection avérée, l'onguent peut être appliqué en utilisant en outre de la gaze stérile pour protéger la région cutanée traité

Terra Cortril Ung. Derm. 15g

C'est un médicament

Ceci est un médicament disponible sans ordonnance. Ne l’utilisez pas longtemps sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez du conseil à votre médecin ou pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.

'

  • Fagg

Fabricants

PayPal